La FondationQui était Monique Fitz-Back?

Qui était Monique Fitz-Back?

Monique Fitz-Back, enseignante, pionnière et cofondatrice du mouvement des Établissements verts Brundtland

Femme de cœur, femme engagée et déterminée, Monique Fitz-Back (1949-2005) a été féministe et humaniste dès le début de sa carrière. Enseignante, coopérante en Afrique, présidente du Syndicat de l’enseignement du Grand-Portage, membre du Bureau national de la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ) de 1986 à 1990, elle a entrepris sa carrière de conseillère à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) en participant à la production du cahier pédagogique Ensemble, récupérons notre planète.

 

À titre de cofondatrice des EVB, en 1993, avec son collègue Guy Brouillette, elle a contribué à faire de ce mouvement un modèle unique et original d’engagement en faveur d’un avenir viable. Sa notoriété dépassait depuis longtemps les murs de son organisation. Monique Fitz-Back fut en effet récipiendaire de plusieurs prix et distinctions pour son engagement et son travail.  

 

En plus d’un héritage humain et professionnel inestimable, Monique Fitz-Back nous laisse un souvenir teinté de sensibilité extrême, de joie de vivre, d’un amour sans condition pour les jeunes et d’un engagement constant pour un monde meilleur, animé des valeurs qu’elle a toujours chéries : l’écologie, le pacifisme, la solidarité et la démocratie. Le mouvement des EVB, qu’elle a mis en place à la CSQ, compte maintenant plus de 1 000 établissements. La Fondation Monique-Fitz-Back souhaite poursuivre son œuvre, non pas en tentant de chausser les souliers de Monique Fitz-Back, mais plutôt en essayant de suivre ses traces.