jeudi, 9 février 2017 10:23
Categorie : Communiqués

2 351 jeunes s’engageront dans l’adaptation et la lutte contre les changements climatiques

Trente-huit projets soutenus par la Fondation Monique-Fitz-Back

Crédit photo : HEC Montréal

Crédit photo : HEC Montréal

 

Voir les projets financés par région

 

Québec, le 9 février 2017 – La Fondation Monique-Fitz-Back soutiendra financièrement 38 projets préscolaires et scolaires partout au Québec en lien avec l’adaptation et la lutte contre les changements climatiques, un nombre record pour cette quatrième édition. C’est au total 28 905 $ que la Fondation distribuera dans 36 établissements allant du CPE au collégial. De quoi soutenir l’engagement environnemental de 2 351 jeunes!

 

Tous les projets retenus ont en commun l’implication active des jeunes et un cheminement menant à des changements de comportement positifs. Les 38 projets sélectionnés proviennent de 12 régions administratives et les bourses accordées varient entre 500 $ et 1 000 $. Quelques exemples de projets qui recevront un appui financier : compostage, jardins intérieurs et extérieurs, valorisation des transports actifs, plantations et culture, valorisation de l’eau du robinet, etc.

 

Benoît Mercille, directeur général de la Fondation Monique-Fitz-Back, constate que « la question des changements climatiques interpelle de plus en plus les écoles, et ce dans toutes les régions. Nous sommes fiers de soutenir des initiatives concrètes, issues du milieu et permettant de développer l’engagement environnemental des jeunes. Je tiens à remercier les partenaires financiers qui permettent ces investissements ainsi que le jury d’experts qui nous a conseillé dans la sélection des projets. »

 

Lancement d’un mouvement de mobilisation jeunesse sur les changements climatiques

Le projet de mobilisation jeunesse envers les changements climatiques est financé par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme du Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Le projet vise à ce que les élèves associent une image positive à la lutte contre les changements climatiques et participent aux choix qui affecteront leur avenir. Le projet prévoit également l’organisation de trois Sommets jeunesse sur les changements climatiques et la création d’un Conseil national des jeunes ministres de l’environnement, ciblant les jeunes de niveau secondaire. Les élèves s’engageront dans une série d’initiatives de mobilisation pour lutter contre les changements climatiques.

 

« Je tiens à saluer l’engagement et l’initiative des jeunes qui s’impliquent dans la lutte contre les changements climatiques par l’entremise de projets éducatifs. Il est inspirant de voir qu’ils ont à cœur la protection de l’environnement et qu’ils adoptent une perspective de développement durable dans leurs gestes quotidiens. Préserver l’avenir de notre planète, c’est l’affaire de toutes et de tous! », a affirmé le ministre Heurtel.

 

Le programme d’aide financière de la Fondation Monique-Fitz-Back

Ce programme est alimenté par le Fonds d’Appui aux Initiatives du Réseau EVB (FAIRE) qui est réservé au réputé réseau des 1500 Établissements verts Brundtland (EVB-CSQ). Le FAIRE est appuyé par un grand nombre de donateurs et de partenaires de la Fondation. Nous soulignons particulièrement la contribution de SSQ Groupe financier, Partenaire du programme, ainsi que de la Centrale des syndicats du Québec, du Fonds de solidarité FTQ et du gouvernement du Québec par l’entremise du Fonds vert.

 

Les projets soumis au programme étaient analysés par un comité de personnes ressources spécialisées en éducation et en environnement, composé de :

  • Bernard Croteau, administrateur de la Fondation et retraité de l’enseignement;
  • Daniel Forget, éco-conseiller diplômé et intervenant en développement durable (formation) à l’Université Laval;
  • Monique Laberge, présidente du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec et retraitée de l’enseignement;
  • Diane Pruneau, professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation de l'Université de Moncton;
  • Jean Robitaille, conseiller au mouvement des Établissements verts Brundtland (EVB-CSQ);
  • Jérôme Spaggiari, fondateur et consultant chez Atelier Phusis.

 

Mission de la Fondation

La Fondation Monique-Fitz-Back a pour mission de promouvoir l’éducation relative à l’environnement et à un milieu sain dans une perspective de développement durable. Depuis sa création en 2006, plus de 50 000 jeunes de 550 établissements ont été sensibilisés au développement durable par les projets de la Fondation, ce qui en fait une des plus importantes organisations dans le domaine.

 

À propos du Fonds vert

Rappelons que le Fonds vert, où 100 % des revenus générés par les ventes aux enchères du marché du carbone sont versés, finance notamment la mise en œuvre des mesures du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, qui se décline en plus de 150 actions. Ces dernières visent à réduire les émissions de GES ainsi qu'à améliorer la capacité d'adaptation de la société québécoise aux impacts des changements climatiques. D'ici 2020, plus de 3,3 G$ seront investis afin de soutenir les entreprises, les municipalités et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone.

 

 - 30 -

 

Renseignements :

Julie Moffet, agente en communication

418 523-8585 poste 223 | jmoffet@fondationmf.ca

www.fondationmf.ca