L'affiche publicitaire

L'ABC de la conception d'une affiche publicitaire

Texte rédigé par Sylvie Pouliot, professeure au programme de design graphique de l’Université Laval
et Maude Bouchard, étudiante au doctorat sur mesure et chargée de cours au programme de design graphique de l’Université Laval.


Afin de répondre à un besoin de démystifier qu’est-ce qu’une bonne affiche, le sujet est abordée par la présentation brève de quelques étapes d’une démarche de création d’une affiche, ce qui permettra aux participants du concours d’affiches publicitaires Change le rythme du trafic! d’y puiser des informations pertinentes et de comprendre certains des enjeux relatifs à une communication visuelle par l’affiche.

L’affiche est un support de format variable qui véhicule divers types d’information. Elle est utilisée pour diffuser un message. Peu importe le type d’affiche (informative, publicitaire, sociale, engagée, culturelle, de propagande, etc.), elle sera efficace si elle attire l’attention, suscite l’intérêt et la sympathie du public cible et mène celui-ci à l’action, à agir.

 

Selon Josef Müller-Brockmann, un designer reconnu, «(...) en une fraction de seconde, l'affiche doit agir sur la pensée des passants, les contraignant à recevoir le message, à se laisser fasciner, à lire l'information par simple curiosité, avant que la raison n'intervienne et ne réagisse. Somme toute, une agression discrète, mais soigneusement préparée !»


Le succès d’une affiche est un phénomène complexe qui est difficilement explicable en quelques lignes, entre autres puisque l’ensemble des éléments constituant le processus de création incluant les composantes de l’affiche notamment en lien avec les messages verbaux (textes, slogan ou autres) et les messages visuels (représentations visuelles, images) sont en eux-mêmes des sujets d’études soutenus.

Le processus de conception d’une affiche n’est pas linéaire et varie d’une personne à l’autre. Par contre, pour des besoins de compréhension, nous vous proposons un processus de création en 6 étapes.  

 

     1. Connaître les besoins, consignes et contraintes
         (connaissance préalable à la conception de l’affiche)

Dépendamment de l’endroit d’implication du concepteur dans le processus, celui-ci doit s’informer et comprendre les besoins du client. Dans tous projets, les contraintes sont souvent régies par la disponibilité des budgets alloués à la réalisation du projet. Par exemple : contrainte d’impression (noir et blanc ou couleur, photocopie, sérigraphie, impression offset, etc.); la quantité à imprimer; le choix du support (papier, tissus ou autres); etc.

Dans ce cas-ci, bien lire la description du concours. Celle-ci vous dévoilera le format de l’affiche, les lieux d’affichage, le sujet, les objectifs escomptés par les organisateurs, etc.


     2. Connaissance sur le sujet

Une recherche sur le sujet permet d’acquérir des connaissances minimales. Cette recherche peut se faire sous diverses formes : lecture de livres, d’articles, de statistiques, d’entrevues avec des spécialistes ou avec le public ciblé, etc. Il faut être attentif, avoir l’esprit ouvert et se poser des questions. Faire ressortir les points positifs et négatifs du sujet.

La recherche peut inclure une documentation visuelle, des découpures de journaux, des images sur le sujet, des échantillons de couleurs, etc. Attention! Bien vérifier les sources afin d’éviter les fausses informations. Bien noter les sources pour les images également, au cas où vous auriez besoin de la référence.


Attention ! Bien vérifier les sources afin d'éviter les fausses informations. Bien noter les sources pour les images également, au cas où vous auriez besoin de la référence.


La connaissance de plusieurs aspects du sujet jumelée avec votre expérience vous permettra de décider sous quels angles aborder votre sujet et ainsi définir votre objectif de communication.


     3. Objectif de communication

Dépendamment de son lieu d’affichage, le temps de lecture d’une affiche varie considérablement. Elle peut être vue très rapidement quelquefois seulement de 2 à 5 secondes (arrière de l’autobus) ou 5 minutes (intérieur de l’autobus, abris de bus).

Étant donné que la même affiche se retrouvera à divers endroits, elle se doit d’être comprise rapidement. Pour faciliter la compréhension du message, il est recommandé de définir seulement un objectif de communication. Pour définir votre objectif, posez-vous les questions suivantes : Quel est le but de l’affiche? Que désirez-vous communiquer? Voulez-vous : mobiliser, informer, faire adopter un changement d’opinion ou de comportement, promouvoir, démystifier, vendre un produit, attirer l’attention d’un public cible, etc.


     4. Identification du public cible

À qui s’adresse votre affiche? Qui désirez-vous atteindre? Même si nous aimerions rejoindre tout le monde, c’est impossible. Votre affiche pourra peut-être attirer l’attention de plusieurs personnes différentes, mais elle fera agir presqu’exclusivement celles que vous aurez ciblées.

Il y a beaucoup d’études sur le public cible, le comportement des consommateurs, les utilisateurs, etc. Toutefois, sans vouloir dénigrer ces recherches, nous vous proposons une façon simple d’identifier votre public cible. Il s’agit de choisir une personne que vous connaissez et qui représente votre personne type soit par sa façon d’utiliser la voiture, le transport en commun ou autres caractéristiques que vous jugez pertinentes. Cette personne peut être votre père, mère, ami, frère, sœur, etc. Faire ressortir ses caractéristiques telles que : âge, sexe, niveau de scolarité, ses préférences, sa personnalité (joviale, dynamique, intellectuelle, sportive, etc.), ses expressions, sa classe sociale, etc. Cette petite recherche vous aidera à identifier les éléments visuels et les messages verbaux de l’affiche connus de votre public cible, tels que les expressions, le type de voiture, de vêtements, etc.


     5. Idéation

Les deux étapes précédentes sont très importantes puisqu’elles donnent le ton à l’idéation. Le remue-méninge (brainstorming) est une méthode fréquemment utilisée à ce stade. C’est la recherche d’idées, de concepts sans censure qui permet de définir l’idée directrice, les messages verbaux (slogans) et visuels.

Pour vous aider à définir votre idée à communiquer, vous pouvez vous poser les questions suivantes : Quels moyens prendrez-vous pour répondre à votre objectif de communication? Quelles émotions utiliserez-vous pour atteindre votre public cible? Quelles cordes sensibles de votre public cible vous permettraient d’atteindre votre objectif ? Voir : fr.wikipedia.org/wiki/Brainstorming  


     6. Le visuel

Étant donné que le visuel combiné au texte de l’affiche se doivent d’attirer l’attention, d’être novateurs, de susciter l’intérêt, la curiosité, de surprendre le lecteur, de le faire arrêter, mémoriser et comprendre le message ainsi que de le faire agir, à cette étape, l’esquissage est indispensable. Il n’est pas facile de représenter visuellement ses idées. L’esquissage permet d’explorer divers moyens de représentation (photos, illustrations, dessins, collage, pochoirs, etc.), d’expérimenter diverses règles de conception telles que la composition, la couleur, les contrastes, les rythmes, les proportions, etc. Un contrôle de ces éléments contribuera à harmoniser et à amplifier l’intention de l’affiche.

Peu importe les moyens de représentations visuelles utilisées, ceux-ci doivent être faciles à comprendre, clairs, simples et de bonnes dimensions. Des images trop complexes ne peuvent être comprises rapidement. L’information textuelle (slogan, titre, sur titre) et visuelle (images) doivent se compléter. Par exemple, si vous démontrez un problème visuellement, ce sera alors au texte (slogan) de proposer une solution à ce problème et/ou de donner des indices pour résoudre le problème ou vice et versa.

L’élément essentiel à retenir pour qu’une affiche soit efficace, c’est-à-dire qu’elle ait un impact maximal, c’est d’y retrouver une simplicité, que ce soit dans l’image ou dans le texte. La couleur est également un aspect très important dans l’affiche puisqu’elle sera vue en premier.


Il est fortement recommandé de créer vos propres images puisqu'une image prise sur Internet ou dans un livre, un magazine, etc. ne peut être publiée/diffusée s'il est impossible d'obtenir les droits d'auteurs.


Bonne conception !


Téléchargez le document complet (300ko)